Aller au contenu principal
parallax

La Marque

Mon histoire et celle de Manoyas ne forment qu'une seule et même histoire.

Manoyas était mon rêve depuis l’enfance. En 2023 il est devenu réalité.

Quand les épreuves de la vie nous amènent à baisser les armes et à retrouver nos rêves d'enfance, l'audace de l'action peut donner naissance à de belles créations.

Depuis mon plus jeune âge, mon histoire est tissée d’éclat et de mystère, une mélodie faite de bijoux et de récits, à Rabat, au Maroc, où je suis née. Mon monde était imprégné de ces créations précieuses, et j'y étais initiée par celle qui allait devenir mon mentor, ma mère, une femme venue d'ailleurs, tombée en adoration de cet univers en épousant mon père et en s'installant au Maroc. Les week-ends étaient nos moments sacrés, une parenthèse enchantée où la ville de Rabat se transformait en un vaste trésor à explorer. Les vitrines des bijouteries de la ville et de la médina, étincelaient de mille promesses, et chaque bijou semblait avoir sa propre histoire à raconter.

Au milieu de cette abondance visuelle, ce qui me captivait c’étaient les mains de Fatima. Délicates et ouvragées, mystérieuses, elles ont stimulé mon imagination de petite fille en quête de sens. Elles semblaient me murmurer des contes d'une époque révolue où la magie se mêlait au quotidien. C'est ainsi que la petite fille curieuse et rêveuse que j’étais a commencé à les collectionner, avec l’aide de commerçants bienveillants qui m’en offraient. Chacune d'elles, avec son histoire unique, est devenue une source d'inspiration et de réconfort au milieu du monde clos dans lequel je grandissais, des talismans contre les tumultes de la vie.

À l'adolescence, je me passionne pour la philosophie et je découvre les bijoux porteurs de sens, ceux que l'on appelle les « bijoux manifestes ». Une révélation. Le bracelet « Love » de Cartier, qui reflétait un peu mon propre dilemme intérieur. Plus tard, ils sont venus célébrer la naissance de mes enfants, achevant ainsi le cycle. Les menottes de Dinh Van, liberté et émancipation, une marque d'une source infinie d'inspiration et d'aspiration pour l’adolescente prisonnière de son milieu que j’étais.

Bijoux Manoyas

Et pourtant

Je rêvais de Paris, de l'École Boulle, de joaillerie en préparant mon dossier avec ma professeure d’arts plastiques de terminale alors même que les conventions culturelles et sociales avaient déjà dicté qu’une voie artistique n’était pas envisageable.

J’ai alors opté pour une école de commerce, cinq années d'ennui, mais avec l’indépendance à la clé. Je me suis construite sur la peur de ne pas être libre et indépendante avec un besoin viscéral de me débrouiller seule et une soif d’ouverture d’esprit. Autant de cases que j’ai pu cocher en démarrant dans la vie active, le Conseil d'abord puis dans la Banque, en voyageant et en ayant l'opportunité de vivre dans d'autres pays. Un parcours professionnel satisfaisant vu de l’extérieur mais auquel il manquait quelque chose.

Puis, un jour, tout a basculé. Les épreuves de la vie m’ont forcé à lâcher prise, et j’ai pu enfin revenir à mes rêves d’enfance, ceux des week-ends passés à explorer les bijouteries.

Mon rêve s’appelait « créer des bijoux », « des bijoux qui incarnent des mots, des valeurs, des idéaux ». Les synchronicités se sont multipliées comme par magie pour m'aider à surmonter les montagnes de difficultés qui n’ont pas manqué de se présenter. J’ai réalisé que les plus belles histoires se créent lorsque nous avons l’audace de partager la nôtre. La marque s'appellera Manoyas "les mains de Yasmine", une évidence en hommage à ces mains en or et en argent qui ont tant captivé la petite fille que j'étais.

Nous retournons toujours à nos rêves d'enfance, à notre essence profonde. Depuis toujours, je recherche dans les bijoux bien plus que de simples objets esthétiques. Trouver le sens, la symbolique, la représentation visuelle d'idéaux et d'aspirations philosophiques qui transcendent leur beauté extérieure. 

Manoyas, comme une évidence

Manoyas est conçue comme une expérience émotionnelle profonde à travers des talismans visuels qui incarnent nos rêves, ce à quoi notre âme aspire.

La vision de Manoyas s'est formulée naturellement : fusionner l'art de la joaillerie avec la transformation intérieure pour inspirer le changement.

Cette fusion devient encore plus évidente lorsque nous définissons la mission de Manoyas : créer des bijoux qui célèbrent votre essence, vous inspirent et vous accompagnent dans votre quête de transformation.

Manoyas Joaillerie
Le Talisman de Votre Âme